Le raid des Alizés en Martinique 2019 en 50 faits
Sport

Le Raid des Alizés 2019 en 50 vérités


Après avoir développé l’expérience en elle-même et vous avoir livré mes impressions en profondeur, voici une liste non exhaustive de ce qui résume pour moi le raid des alizés 2019 en Martinique…

Raid des Alizés 2019 en martinique
50 faits et vérités sur ce raid
L’équipe 26, de chouettes nanas (et voisines !) allées au bout d’elles-mêmes !
  1. 75 équipes de 3 femmes qui défendent l’association de leur choix
  2. De la solidarité, de la bienveillance,
  3. 225 histoires de vie et parcours différents,
  4. 4 jours d’épreuves qui s’enchaînent
    • 10km de kayak autour de Saint-Pierre
    • 20 km de VTT dans des bananeraies au pied de la Montagne Pelée
    • Une course d’orientation à Sainte-Marie
    • 20 km de Trail DANS la Montagne Pelée (1000 D+ / 1300 D- officiellement…)
    • Un parcours multi-sport autour de Saint-Anne avec VTT, kayak, swim & run
  5. Des femmes, beaucoup de femmes !
  6. 75 tentes de 3 sur une pelouse, 
  7. Des réveils à 4h du matin qui donnent la pêche grâce à Steve et ses playlists, 
  8. Des massages sous les tentes,
  9. Les ronflements des voisines,
  10. Des super voisines !
  11. Des araignées assez moches,
  12. Des chaînes qui déraillent et se bloquent, des roues qui s’envolent,
  13. Du rhum dans les valises, beaucoup de rhum dans les valises…
  14. Des files d’attente qui sont toujours l’occasion de papoter avec une nouvelle Alizé : pour se doucher, aller aux toilettes, manger, prendre les départs des courses, même pour déguster et payer son rhum. 
  15. Des derniers kilomètres qui font 3000 m, 
  16. Des bénévoles extraordinaires, 
  17. Une organisation d’enfer ,
  18. Des alizés bienveillantes,
  19. De l’entraide et de la solidarité même dans l’adversité, 
  20. Des PLS et des malaises,
  21. Des ampoules, beaucoup d’ampoules. 
  22. Des compeed. Beaucoup de compeed. 
  23. Des chaussures toujours mouillées,
  24. Des trios soudés et pour moi une équipe en or, avec la découverte de deux personnes aussi magnifiques qu’incroyables : madré nath et madré ophé <3 
  25. Des parcours d’épreuves surprenants et toujours époustouflants,
  26. Du steve show tous les soirs,
  27. Des émotions indescriptibles,
  28. 75 associations touchantes,
  29. 225 femmes d’une force extraordinaire,
  30. Des litres de sueur perdus,
  31. 225 nouvelles alizés dans la famille,
  32. 225 périnées solicités (Mula banda),
  33. De la bienveillance, beaucoup de bienveillance,
  34. Du rose bonbon, beaucoup de rose bonbon,
  35. Des spécialités locales,
  36. Un peu trop de plastique,
  37. Des courbatures en souvenir pour une semaine,
  38. Des lignes d’arrivées qui se transforment en dancefloor, 
  39. Des frissons d’émotions pour chaque ligne franchie,
  40. Croire qu’on en peut plus et continuer encore,
  41. Prendre des coups de chaud, 
  42. Tomber, se relever, regarder loin devant et avancer,
  43. La jouissance de dormir dans un vrai lit, mais regretter l’ambiance bivouac, 
  44. Le kiff de faire sécher ses affaires,
  45. Se faire réveiller par les coqs à 4:30 les jours de grasse mat’
  46. Un photographe qui s’appelle  « Bataaaaaaaaard »
  47. Stéven, un coach bienveillant, sensible et présent sans être envahissant,
  48. Des affaires qui puent,
  49. Le blues du retour,
  50. Chercher ses copines Alizés lorsqu’on ouvre les yeux le matin.
Le raid des Alizés en Martinique 2019 en 50 faits et vérités
Les rideuses de l’Est, des championnes pleines de joie de vivre qui ont remporté les épreuves multi-sport et VTT

Athlète de haut niveau et aussi Kiné, je suis parisienne depuis mon entrée à l’INSEP en 2010, lyonnaise de naissance, provençale de coeur, strasbourgeoise d’égarement... Je suis aussi passionnée, sensible & joyeuse, j’adore apprendre, entreprendre, découvrir, et surtout partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *